L’hygiène du nez, on en parle ?

L’automne est là, et le rhume peut aussi pointer le bout de son nez !

Prendre soin de son nez et consacrer du temps à son hygiène ne sont pas vraiment dans nos habitudes : on se mouche, on nettoie parfois avec du sérum, mais ça s’arrête là. Or une bonne hygiène du nez, quand elle est régulière, évite le développement de germes et autres bactéries pouvant être responsables des infections hivernales. On se lave bien les mains plusieurs fois par jour, alors pourquoi pas le nez !

Je vous propose ici une technique empruntée au yoga : le neti lota. C’est un procédé simple et doux pour nettoyer les muqueuses nasales, contrairement aux sprays qui sont en général trop agressifs pour elles.

Equipement :

Un lota :

Il en existe de différentes formes et matières.

Ma préférence va à ceux de la marque Neti lota, en forme de « lampe d’Aladin »

Et pour celles et ceux qui ne sont pas loin de Douarnenez, une très belle découverte chez Miss Terre de l’Ouest, Mimi Caroff, céramiste, qui réalise de très belles créations, au milieu desquelles vous trouverez des lotas ! Ils sont uniques et très beaux. Allez faire un tour dans sa boutique, 2 rue du Couëdic (proche des Halles) – www.mad-in-dz.com/mimi-caroff/ ou facebook Miss terre de l’Ouest.

Un sel de mer non traité, non iodé

Préparation :

Remplir le lota avec de l’eau à température du corps, soit 37°C. Au ressenti, elle est légèrement plus chaude que vos doigts.

Doser en sel : 9g de sel pour un litre d’eau, soit environ ¼ de cuillère à café pour le volume du lota.

Technique :

Se mettre au dessus d’un lavabo et pencher la tête un peu en avant et légèrement sur le côté.

Garder la bouche ouverte pour respirer. Une astuce pour que l’eau ne passe pas la gorge : prononcer « que, que, que, que… » durant tout le processus.

Introduire délicatement dans la narine supérieure l’embout du lota. L’eau s’écoule d’une narine à l’autre.

Laisser couler l’eau pendant trente secondes environ.

Enlever le lota et relever la tête.

Mouchez-vous délicatement.

Puis recommencer l’opération avec l’autre narine.

Si votre nez est bouché et que l’eau de s’écoule pas, ne pas hésiter à recommencer l’opération.

Séchage du nez :

C’est une étape importante pour éviter les écoulements ultérieurs.

Effectuer quelques respirations en inspirant par la bouche et en expirant par le nez, d’abord par les deux narines en même temps, puis par chacune d’elles ensuite, et à nouveau par les deux.

Bienfaits d’une bonne hygiène du nez :

Cette hygiène nasale permet de nettoyer le nez d’un mucus souvent chargé d’impuretés, et aide au drainage des voies nasales, et donc des sinus dont on renforce ainsi l’efficacité. Elle dégage ces voies nasales et donc réduit la tendance à la respiration par la bouche

Cette hygiène peut être faite quotidiennement ! On se lave bien les dents plusieurs fois par jour, alors pourquoi pas le nez !

Elle est très efficace en cas de rhume !

Laisser un commentaire